Illustration du manque de vision de notre industrie automobile

Publié le 1 août 2012

Jean-Michel Billaut vient d’écrire un billet très pertinent qui illustre la très grande faiblesse française de certaines de nos industries, automobile notamment : l’absence totale de vision et donc de stratégie performante.
Jean-Michel Billaut prend l’exemple de Honda au Japon qui prépare le futur en tant que spécialiste de la mobilité et non seulement d’une boîte à quatre roues et un moteur dans laquelle on a mis des sièges ! Et pourtant il suffit de reprendre le sens ethymologique de “auto-mobile“… Et là, ca change tout…
À lire :

http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451bebc69e2017616ee5bb6970c

Monde réel vs monde virtuel

Publié le 2 juillet 2012

Les mutations sont en cours. Et pas forcément comme on pourrait l’imaginer avec le regard d’aujourd’hui. Un des enjeux majeurs est de savoir comment allier internet et la réalité ? Comment internet peut ramener au réel ? Comment peut-il l’enrichir ? Et comment le réel peut faire de même pour le monde internet ?
Une récente étude américaine, dont le “13 heures de la com“ s’est fait l’écho aujourd’hui, montre “qu’un tiers des ados américains souhaiteraient un monde sans Faecbook“ !
L’article dit ceci “La moitié des adolescents américains préfèrent passer du temps avec leurs amis dans le monde réel plutôt qu’en ligne, ce qu’ils font pourtant beaucoup, selon une étude réalisée par Common Sense Media, un groupe de recherche de San Francisco. Ainsi, 90% des 13-17 ans interrogés déclarent utiliser les réseaux sociaux et 51% d’entre eux s’y connectent quotidiennement. Mais ils sont 49% à préférer voir leurs amis en personne, tandis que 33% préfèrent envoyer des SMS, 7% utiliser un réseau social et 4% téléphoner. Si 52% des ados pensent que les réseaux sociaux renforcent les amitiés, 43% d’entre eux aimeraient pouvoir de temps en temps s’en évader, 41% se décrivent comme des «drogués» à leurs gadgets. Et plus d’un tiers (36%) confessent souhaiter de temps en temps vivre dans un monde sans Facebook.“
Sans doute le signe de l’éternel balancier qui va, tout naturellement, nous ramener vers une harmonie, un équilibre bien plus doux entre le monde virtuel et le monde réel…

Enjeu majeur de l’énergie : la rupture !

Publié le 23 mai 2012

Ludovic Deblois, président d’une des plus belles jeunes entreprises spécialisées dans le photovoltaïque, vient d’écrire une tribune original et pertinente dans Le Monde. Toute la difficulté pourrait être dans le domaine de l’énergie de ne pas regarder ou envisager l’avenir avec notre regard du passé ! Là aussi… Peut-être plus qu’ailleurs !

Lire la tribune sur :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/05/23/la-croissance-verte-energetique-l-opportunite-d-une-rupture_1705576_3232.html

Michel Serres : “Maintenant ça veut dire tenant en main“

Publié le 21 avril 2012

Interview passionnante de Michel Serres à propos de son dernier ouvrage “Petite Poucette“. “La nouvelle génération devra tout réinventer“. Eh oui… Ça commence déjà en ce moment quand on sait regarder les choses avec les yeux de la mutation.

« >

Energie : la maison autonome

Publié le 6 avril 2012

L’autonomie et la décentralisation sont des enjeux majeurs pour la question énergétique. A l’avenir, nos maisons, nos bureaux, puis nos espaces de production, seront autonomes en énergie. Une énergie qui sera produite sur place à partir des éléments naturels que sont le soleil, le vent et l’eau. Plus les déchets. Le surplus d’électricité pourra être vendu (cf Jérémy Rifkin et la Troisième Révolution Industrielle). La maison autonome existe déjà. En voici un exemple en haute montagne.


Maison autonome – solaire – éolien – moteur… par non-merci
Maison autonome – solaire – éolien – moteur… par non-merci« >

Une mutation… déjà faite !

Publié le 16 mars 2012

Le week-end prochain s’ouvre au Grand Palais à Paris la rétrospective Helmut Newton. Son regard est unique. Il a constitué une mutation dazns l’univers de la photo. Incontestablement.

« >

100 jours pour changer…

Publié le 2 mars 2012

Promouvoir l’entrepreneuriat chez les jeunes est un enjeu plus que majeur. C’est une des clés de la mutation en cours et donc d’une forme de renaissance. Le Club “Esprits d’Entreprises“ en partenariat avec l’association “100 000 entrepreneurs“ lancent le mouvement “100 jours pour changer…“ dont le but est d’insufler l’esprit et l’envie d’entreprendre auprès des jeunes de 18-25 ans. Ce mouvement vise à créer un élan en deux étapes. D’abord en créant en 100 jours une communauté de jeunes qui souhaitent créer une entreprise et ceci à travers une campagne d’affichage (“2main le boss c toi :-)“), des témoignages de 100 jeunes entrepreneurs de moins de 35 ans diffusés en ligne et sur les chaînes TV ainsi que sur les réseaux sociaux et enfin grâce à un site internet participatif (www.100jourspourchanger.org).
La seconde étape peut tout effectivement contribuer à changer puisque des dirigeants d’entreprise s’engageront à parrainer chacun un jeune pendant un an dans son projet professionnel.
Parmi les 100 jeunes entrepreneurs qui témoignent de leur propre expérience d’entrepreneur dans cette campagne il y en a un que je connais bien et qui est assurément plein d’avenir ! Ludovic Deblois avec son groupe Sunpartner.
L’énergie de demain est là… Humaine comme énergétique !

« >

A day made of glass 2

Publié le 9 février 2012

Le premier film, l’an dernier, a été vu plus de 14 millions de fois en 5 mois. Voici le second.
Une communication très efficace. Parce que ça fait rêver, parce que c’est beau aussi et que tout le monde peut se sentir concerné. Sans doute aussi parce que on sait que c’est bientôt là…
Une vision de ce que sera aussi notre monde de demain. Un demain qui est très très proche !

« >

Pierre Rabhi, la sobriété heureuse…

Publié le 5 février 2012

Dix minutes de réflexion utile… De bonnes questions… Pour nous, pour nos enfants… Pour notre façon de vivre… Pour l’essentiel.

« >

Et pourtant nous sommes des génies !

Publié le 4 février 2012

Premier février, Fabrice Lundy sur BFM Business reçoit le président d’IBM pour parler d’innovation. Info incroyable : savez-vous que “90 % des inventions humaines ont vu le jour dans les derniers 18 mois“ ?
Paradoxe… le monde n’a jamais été aussi créatif et pourtant la crise est là… Pas partout, certes, et il faudrait une analyse fine pour connaître l’origine de toutes ces innovations. Il est certain cependant que beaucoup d’inventeurs œuvrent, partout. Il n’y a pas un secteur qui n’innove, qui ne se remette pas en cause, qui ne sorte pas de ses certitudes. Tous les métiers se re-pensent. C’est sans doute là le signe le plus fort de la renaissance en cours. C’est la démonstration que nous sommes en phase de grande mutation et que les crises que nous traversons sont provoquées par le refus, conscient ou non, que nous opposons à la plupart des mutations nécessaires.
Cette information est un très joli “coup de poing“ d’optimisme. Les inventeurs sont les meilleurs opposants à la résignation et aux pessimistes. Parce que l’innovation a sa prolongation dans la production. Que ce soit de produits ou de services. Dans un récent discours sur l’état de l’Union, Barak Obama a regretté le choix d’Apple de faire fabriquer son Iphone en Chine, ce qui a provoqué la perte de 230.000 emplois aux Etats-Unis. Le trio efficace selon le MIT, repris par Les Echos est “Innovation, industrie, emploi“. Parce que “les chances de développer des technologies de rupture sont plus fortes si l’on possède encore des usines dans le secteur concerné. Pour concevoir des batteries innovantes, l’idéal est de s’appuyer sur un industriel qui en fabrique.“
L’innovation de rupture est la source des grandes entreprises de demain. Google a 14 ans. Et Facebook ? 8 ans ! La plupart des grandes entreprises des années 2020 viennent de se créer ou ne sont pas encore nées. Tout est possible… Pour celles et ceux qui savent commencer par imaginer.

Débranche…

Publié le 20 janvier 2012

Et si c’était un des mots clés des temps présents et à venir ? “Débranche, débranche, coupe la lumière et coupe le son… débranche tout, revenons à nous…“ la chanson culte du couple Berger / Gall revient instantanément en tête de plusieurs générations lorsque l’on entend ce mot… Et si débrancher était une source d’harmonie de vie dans cette grande période de crises dues à nos incapacités à anticiper et à affronter les mutations en cours ?

Suite de ma tribune sur :

http://www.profilenews.fr/debranche/

De la bienveillance pour 2012

Publié le 1 janvier 2012

Bonne année à toutes et à tous. Une année sans doute très importante pour nos civilsations et pour chacun de nous.
La bienveillance me semble être le vœu le plus à même de vous accompagner en cette nouvelle année.
Bienveillance pour toutes les mutations que nous traversons…
Bienveillance pour toutes celles et tous ceux qui vous entourent…
Bienveillance pour vous… Celle que j’ai pour vous toutes et tous…

VŒUX 2012 D&Co – BD

Ai été sur la radio suisse Couleurs3

Publié le 24 décembre 2011

Les 24 et 31 décembre et le 7 janvier, ai été de 11h à 12h sur Couleurs 3, radio du réseau RSR (Radio Suisse Romande). Dans l’émission Post-modern 3
“De l’économie à la médecine, du comportement humain aux nouvelles orientations sociales – co-working, nouvel altruisme, omniprésence de la bouffe, ludique excessif, indignés – toutes les nouvelles perspectives sont examinées par des spécialistes du conseil en entreprise.
Anticipations, spéculations, délires et tendances, cyborgs et cyborgettes se préparent aux nouvelles tendances avant l’apocalypse.“

http://www.rsr.ch/#/couleur3/programmes/post-modern-3/?date=24-12-2011

http://www.rsr.ch/#/couleur3/programmes/post-modern-3/?date=31-12-2011

http://www.rsr.ch/#/couleur3/programmes/post-modern-3/?date=07-01-2012

L’incertitude est la seule certitude du moment

Publié le 17 décembre 2011

Ce n’est certainement pas très confortable cette réalité d’incertitude, avec son lot de risques, de craintes, de changements profonds… Les globe trotters, les pionniers du moment, savent bien que deux qualités permettent d’aller partout : le lâcher prise et la gestion de l’imprévu. Nous y sommes.
Philippe Cahen, un des grands acteurs de la prospective en France, vient de faire paraître son dernier ouvrage “Le Marketing de l’Incertain“*, sous titré “une méthode agile de prospectives…“. Ce spécialiste des signaux faibles modélise son approche “agile“ par un travail sur les signaux faibles et les scénarios dynamiques. Agile est bien un mot clé du temps présent puisque fondée sur l’être humain et sur son intuition, sa créativité, sa richesse collaborative… Et non sur le processus ! Passons enfin de la dictature des normes pour la liberté issue de la recherche de la finalité.

Lire la suite sur http://www.profilepr.fr/2011/12/l’incertitude-est-la-seule-certitude-du-moment-9207.html

“Person of the year“ de Time Magazine

Publié le 16 décembre 2011

And the winner is… The Protester! Après Obama, Ben Bernanke, Marc Zuckenberg, cette année c’est un anonyme, des printemps arabes, d’Athènes, une femme voilée, un indigné, un des 99 % qui a été élu personnalité de l’année par Time Magazine. Signe des temps… Signe de mutations…

Suis ce soir sur BFM Business dans le grand journal de Fabrice Lundy

Publié le 15 décembre 2011

Je suis invité ce soir au Grand Journal de Fabrice Lundy sur BFM Business de 19 à 20 heures dans Regards sur l’Actu et avec Bernard Debré et Fabrice Rosset. Nous réagirons avec nos regards sur l’actualité du jour.

http://www.bfmbusiness.com

Commentaires sur les commentaires

Publié le 9 décembre 2011

C’est la guerre contre les commentaires de contributeurs anonymes sur Internet. Deux informations en ce sens arrivent des Etats-Unis avec le New York Times et de France avec le nouveau site de débats Newsring dont le directeur éditorial est Frédéric Taddeï.

Les commentaires se retrouvent sur la sellette. Leur qualité, leur pertinence laisse trop souvent à désirer. En la matière, on est plus dans du style “café du commerce“ que dans des apports constructifs, argumentés, bref contributeurs… Ou dans des relances qui permettent les développements et démonstrations. L’ouverture à tous est la loi d’internet certes, mais on peut aussi choisir d’opter pour des propos qualitatifs, surtout lorsque l’on est un média de référence, où l’enrichissement éditorial est l’enjeu.

Des contributions qui sont également trop souvent émises par des anonymes, se protégeant derrière des avatars ou des pseudos ! Pour se protéger de quoi ? Quelle est donc cette peur ? Qu’ont-ils donc à cacher ?

Lire la suite sur http://www.profilepr.fr/2011/12/commentaires-sur-les-commentaires-9136.html

“La France doit apprendre à dialoguer“

Publié le 9 décembre 2011

Philippe Cahen, un des observateurs de référence pour les signaux faibles, vient de publier sa Lettre des Signaux Faibles n° 92 de novembre 2011. Avec 19 signaux faibles. Un rendez-vous très attendu ! Outre l’annonce de la publication de son prochain livre “Le marketing de l’incertain“ (édition Kawa), Philippe Cahen, dans son signal faible 6 évoque le dialogue. Le signal est une directive européenne sur les professionnels de la médiation : en France les médiateurs pourront agir partout, y compris bien sûr dans l’entreprise. Le véritable dialogue, qui commence par la capacité à écouter, à observer, à comprendre, est une faiblesse française. L’idée de l’entreprise responsable passe par celle des individus responsables dont une des composantes est précisément l’aptitude au dialogue.

Ce qu’est le Transmédia ? Une gigantesque clé…

Publié le 8 décembre 2011

Web Squared, Transmedia, littérature augmentée… Le monde de la connaissance, du partage des savoirs, de leurs diffusions, est en pleine révolution. Un petit film pour mieux comprendre. Merci Jeff !

« >

Une révolution silencieuse dans le capital risque

Publié le 6 décembre 2011

Interview d’Arnaud Delattre sur Décideurs TV, de Staquest Capital, avec ses convictions sur le Capital Risque.


par DECIDEURS TV